Filmer la ville - Soirée Jacques Baratier

Le 1 avril 2015
À 20h00
Maison de l'image, 31 rue Kageneck, Strasbourg

Fréquentant les peintres et les poètes, auteur de comédies populaires, Jacques Baratier a mis en scène la ville à plusieurs reprises dans des films qui guettent l’insolite au détour du quotidien.

PARIS LA NUIT, 1956, 23’, Argos Films

Par ses noirs profonds traversés d’éclats de lumière, instantanés de la mise en scène nocturne, festive et monumentale, de la capitale, le film paraît animer les clichés de l’album photographique
Paris de nuit, que Brassaï avait composé vingt ans plus tôt.

ÈVES FUTURES, 1964, 16’, Argos Films

Visite clandestine d’un atelier de la banlieue parisienne où l’on fabrique des mannequins pour les vitrines des magasins. Apparitions fantastiques de jeunes femmes qui se glissent parmi leurs doubles synthétiques.
Paris la nuit se limitait au Paris intra muros. Èves futures investit sa périphérie, mettant à profit son décor bouleversé par les chantiers des grands ensembles.

En présence de Jean-Marc Biry, photographe (Chambre à part), et de Guillaume Courty, professeur en science politique.

Télécharger le programme complet - présentation du cycle Filmer la ville.