Ville fantôme après évacuation - Filmer la ville n°13

Vidéo les beaux jours, le laboratoire Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe (SAGE) et le Laboratoire, Image, ville, Environnement (LIVE), Unités de recherches du CNRS et de l'Université de Strasbourg, dans le cadre de FILMER LA VILLE - 13e EDITION - Projections-rencontres en présence de réalisateurs, chercheurs, architectes et urbanistes avec le soutien et la participation du Service universitaire de l'action culturelle (SUAC), de l'Agence de développement et d'urbanisme de l'agglomération strasbourgeoise (ADEUS), de la Direction régionale des affaires culturelles Alsace présentent

Le 9 mars 2017
À 19h00
Maison de l'Image, Strasbourg

Ville fantôme après évacuation

LA SOUFRIÈRE de Werner Herzog, 1976, 30’, Werner Herzog Filmproduktion - Potemkine

En 1976, Herzog se rend en Guadeloupe alors que le volcan de La Soufrière menace d'entrer en éruption. Les sismographes, annoncent une catastrophe inévitable dont la puissance pourrait être équivalente à celle de cinq bombes atomiques. 75 000 habitants sont alors évacués de Basse-Terre. Herzog part à la rencontre d’une poignée d’habitants qui ont choisi de rester, au péril de leur vie.

Une errance somnambulique dans les places et les rues d’une cité abandonnée, au bord d’un désastre définitif qu’annonce le nuage qui coiffe le sommet du volcan qui domine l’île.

En présence de Carmen de Jong, professeure des universités (Laboratoire Live, CNRS - Université de Strasbourg)