Filmer la ville - Villes, jardins et campus : nouvelles articulations

Green guerilla, Sylvaine Dampierre, 2003

April 8, 2015
18:30
Auditorium de la MISHA, 5 allée du général Rouvillois, Strasbourg

VILLES, JARDINS ET CAMPUS : NOUVELLES ARTICULATIONS

En partenariat avec le Service universitaire de l’action culturelle (SUAC)

À l’occasion du plan d’aménagement du campus de l’Université de Strasbourg, le cycle propose trois rendez-vous autour des nouveaux modes d’usage et d’inscription des espaces verts et des territoires universitaires dans l’espace urbain.

GREEN GUERILLA, SYLVAINE DAMPIERRE, 2003, 63’, Les Productrices

À New York, des groupes de citoyens ont investi les espaces en friche pour mettre en place des jardins communautaires. Malgré la pression immobilière et l’hostilité de la municipalité, on compte
aujourd’hui 750 de ces jardins qui offrent une image bien éloignée de notre vision européenne
du jardin d’agrément. Terrains d’expérience et de sensibilisation aux questions d’environnement,
lieu d’expression des courants identitaires et culturels, lieux d’élection des enfants qui y
apprennent à jardiner, lieux de production aussi dans les quartiers les plus démunis, ils deviennent
véritables lieux de résistance. Ouverts à tout le voisinage, occupés et gérés collectivement,
ils sont le plus souvent placés sous la responsabilité principale d’une personne plus investie et
plus disponible que les autres, devenue de fait le véritable jardinier du lieu. C’est au cœur des quartiers défavorisés que le film trouve son ancrage pour montrer un New York à hauteur d’homme. Il propose aussi une réflexion sur la participation du particulier à l’aménagement végétal dans l’espace
public.


En présence de Sylvaine Dampierre, réalisatrice, de Gildas Renou, docteur en sociologie, et de Anne Pons, directrice générale de l’ADEUS.

Télécharger le programme complet - présentation du cycle Filmer la ville.