Imagerie satellite

2004

Sous la direction de Christiane WEBER - 2004 - Revue Internationale de Géomatique
European Journal of GIS and Spatial Analysis - Hermès Sciences, Lavoisier - Vol. 14, n° 3-4, pp. 313-358

Les technologies de localisation et d'observation de la Terre ont connu un essor remarquable ces dernières années. Elles ont bouleversé notre appréhension des espaces, notamment des territoires anthropisés, et de fait notre compréhension des dynamiques qui les animent. La diversité de l'offre en imagerie satellitaire permet actuellement de réfléchir en termes de complémentarité des possibilités à divers niveaux : les échelles spatiales sont presque toutes couvertes par des satellites à défilement ou stationnaires ; les capacités de résolution spectrales facilitent la localisation, l'identification et l'analyse de la plupart des objets terrestres ou maritimes ; enfin les capteurs actifs s'associent de plus en plus souvent à des capteurs passifs pour pallier les contraintes de prise de vue. La nouvelle génération de satellites laisse entrevoir des possibilités d'exploitation simultanées de différents capteurs. Une telle complémentarité devrait permettre de développer des méthodes de combinaison de données à diverses résolutions permettant de répondre aux besoins de plus en plus précis des utilisateurs, que ce soit pour la gestion des territoires ou le suivi d'événements catastrophiques par exemple.