Évaluation des risques, des vulnérabilités et représentations sociales

L’évaluation des risques collectifs, majeurs ou diffus, naturels ou techniques s’appuie sur la cartographie, l’analyse spatiale et la modélisation : la géomatique est sollicitée pour analyser la dynamique des systèmes, mais aussi pour rendre compte de l’évaluation des risques et des vulnérabilités, ainsi que des représentations sociales.

Le lien entre risques, comportements, et politiques publiques sont étudiés. Les aspects cognitifs sont abordés par le biais d’enquêtes variées auprès des différents acteurs de la société. Les liens entre comportement et santé ou risque sanitaire sont développés soit par la caractérisation des éléments de la qualité de vie des individus (accès aux soins, aux aménités), par le suivi et le rapport à l’activité physique (présence d’équipements et suivi des activités) ou encore par le comportement alimentaire.

Le risque de contamination humaine par des bactéries pathogènes introduites dans les hydrosystèmes par les rejets urbains en temps de pluie est aussi pris en compte.

Analyse et modélisation spatiale des risques socio-techniques (ANR CRITERE)


Programmes de recherche en cours

ANR SOC&ENV SAMCO, ANR FOSTER, ERA-NET ChangingRISKS, ANR CRITERE, ANR ELIANE, ANR INVASION PAIRSAC+, ACTI-Cités, Programme CCTVU du Gis Climat.