Projet de Laboratoire 2018 - 2022

Le laboratoire Image Ville Environnement envisage durant le prochain quinquennal de consolider les orientations prises vers une interdisciplinarité élargie, et une inter-domanialité, au sein du laboratoire, notamment par la consolidation de l’intégration du groupe d’hydro-écologues, le développement des recherches en archéopédologie, l’extension des recherches en géomatique, et les interconnexions entre mobilité, aménagement, risques et santé.

Par son implication dans les structures universitaires et économiques locales, le LIVE continuera à favoriser les réflexions sur les projets de structuration transdisciplinaires dans le domaine de l’Environnement et de l’Aménagement. Les liens étroits existants entre le LIVE et des structures comme l’Engees, l’Inrap, l’Ensas et l’Insas, dans le monde académique, et la ZAEU dans le domaine socio-économique, participeront à ce rayonnement. Le LIVE continuera à se positionner au niveau local au sein des structures universitaires et économiques pour développer des liens productifs en termes de recherche opérationnelle, mais aussi d’opportunités de financement de jeunes docteurs ou titulaires de Master.

 Les relations nationales et internationales seront formalisées au travers des divers outils scientifiques possibles (ANR bi nationales, EGIDE, bourses en co-tutelle, etc.). Le LIVE envisage tout particulièrement de soutenir les efforts réalisés pour renforcer les relations transfrontalières avec l’Allemagne et la Suisse et consolider sa place au sein de la communauté scientifique du Rhin supérieur.

L’évolution du projet de recherche du laboratoire a conduit à restructurer l’unité en 5 groupes de recherche, les aspects méthodologiques continuant à être développés dans chaque groupe.

Dynamique des Paysages

  • Objectif : se servir des dynamiques paysagères du passé pour étudier les usages du sol présents et futurs, étude rétrospective et prospective de la dynamique des cours d’eau.
  • Thèmes & Méthodes : archives pédologiques et sédimentaires, géo-archéologie, paléo-environnement, quaternaire, holocène
  • Terrains privilégiés : Bassin Rhénan/Vosges, Egypte
  • Responsable : Dominique Schwartz

Energie Pollution Air Climat

  • Objectif : consolider les méthodologies d‘évaluation des impacts des activités anthropiques sur l’atmosphère développées précédemment et création de nouveaux outils intégrés permettant de définir des actions efficaces et cohérentes pour la réduction des besoins énergétiques et des impacts de la pollution de l’air.
  • Thèmes & Méthodes : Modélisation des émissions de polluants, de la météorologie urbaine, de la pollution de l’air extérieur et intérieurdéfinition de stratégies de réduction des impacts sobres énergétiquement
  • Terrains privilégiés : espaces urbains
  • Responsable : Nadège Blond

Dynamique urbaine, Risques et Mobilité

  • Objectif : étudier le fonctionnement urbain duquel émergent différentes problématiques : les mobilités, les risques et vulnérabilités, l’accessibilité et la morphodynamique.
  • Thèmes & Méthodes : morphologie urbaine, Accessibilité, Acteurs, modélisation, simulation et analyse spatiale SIG
  • Terrains privilégiés : les métropoles régionales, et l’armature urbaine régionale
  • Responsable : Christophe Enaux

Image

  • Objectif : analyser les dynamiques des systèmes socio-environnementaux à court et moyen terme par le prisme de l’observation multi-capteur des modes d’occupation et d’utilisation des sols, de leur caractérisation quantitative, de leur modélisation et de leur représentation.
  • Thèmes & Méthodes : modes d’occupation et utilisation des sols, évaluation environnementale, trajectoires spatio-temporelles, télédétection, méthodes de traitement d’images et nuages de points 3D, analyse rétrospective et prospective, modélisation.
  • Terrains privilégiés : Eurométropole de Strasbourg, ZAEU, Grand Est, Bretagne, Normandie, Alpes
  • Responsables : Anne Puissant et Rahim Aguejdad

Hydrosystème

  • Objectif : l’étude interdisciplinaire des hydrosystèmes dans une perspective opérationnelle.
  • Thèmes & Méthodes : restauration, invasions biologiques, génétique des populations, suivi hydrologique et géomorphologique, LiDAR, modélisation, services écosystémiques, reconstruction et prévision des évènements extrêmes, science citoyenne.
  • Terrains privilégiés : le bassin du Rhin ainsi que d’autres bassins français et du Grand Est. Gravières et zones humides de la plaine alluviale rhénane.
  • Responsables : Laurent Schmitt & Jean-Nicolas Beisel